GPS moto ou smartphone ?

Presqu’aussi brûlant que le sujet du pneu off road en moto, viens ce sujet de GPS moto ou smartphone pour votre guidage…

Et on lit de tout sur les réseaux sociaux notamment. D’un côté, on tombe rapidement sur les fans de Garmin qui sont au même niveau d’adoration de la marque que des mecs en GS, et avec la même tolérance dès que tu n’es pas d’accord avec eux. Et de l’autre t’as les puristes qui trouvent ça encore cool de naviguer au sextan (bon j’exagère peut-être) et qui te font bien comprendre que tu n’as rien compris à la philosophie du voyage en moto contrairement à eux.

Ah les réseaux sociaux… Zone d’expression où tout est permis sauf la nuance, la tolérance, et le partage constructif.

Mais là n’est pas le sujet.

GPS moto ou smartphone ? Pourquoi j’ai préféré le smartphone

Je t’enlève tout suspense.

Je préfère le smartphone mais avant que tu ne t’offusques j’ai aussi eu des GPS motos dont le dernier Garmin Zumo XT spécial moto de-la-mort-qui-tue m’a duré 17 000 kilomètres avant de m’en débarasser.

Ainsi, j’utilise un Smartphone Huawei P30 Pro sans carte sim pour le guidage, et un Google Pixel 6 Pro pour le téléphone (qui plus est il contient mes cartes SIM personnelles et professionnelles).

Je ne trace pas sur mes téléphones (ou même sur ordi) car je ne sais pas faire et j’ai la chance d’avoir des copains qui savent les faire. Tu peux aussi trouver des traces toutes faites (TET, ACT, Wikiloc) sinon apprendre à tracer sur un logiciel type GPX Studio, Basecamp, etc.

8 raisons de préférer un smartphone comme GPS en off road

J’ai 8 raisons pour lesquelles je préfère le smartphone plutôt que le GPS en moto.

1. Les GPS ne servent à rien d’autres qu’indiquer la route ce qu’un smartphone fait très bien. Et ne me parlez pas du Garmin Zumo XT avec ses pauvres suggestions de TripAdvisor, ni des itinéraires bis que vous pouvez très bien générer avec n’importe quel support (BMW Connected, OsmAND, Calimoto, etc.). Et si votre GPS moto vous propose de créer des itinéraires off road, attendez-vous à terminer sur des chemins interdits à la circulation (oui oui, même si soi-disant ça utilise le cadastre à jour, blablabla).

2. Tu peux prendre tes photos avec ton second smartphone sans avoir à sortir ton téléphone du blouson (ou inversement : tu peux prendre des photos avec ton smartphone GPS sans avoir à ouvrir ton blouson).

3. Un smartphone sans réseau (comprendre sans carte sim), a autant de batterie voire plus qu’un GPS. Sauf si le smartphone que tu utilises est pourri, mais là je ne peux rien pour toi.

4. La qualité du guidage est exactement la même. Avec les années, on a eu tendance à oublier que nos smartphones ont une fonction GPS qui est indépendante des données cellulaires (du réseau quoi). Et bien qu’il y a quelques années, leur qualité en navigation était discutable, aujourd’hui la quantité de satellites dédié à la navigation a augmenté, ainsi que la qualité et puissance du signal. Ajoutez à cela que nos smartphones ont des capacités de calcul supérieurs à ce que nous avions il y a 10 ans (et supérieures aux GPS modernes), vous n’avez plus de latence et une précision équivalente à celle d’un GPS. Pour avoir fait de la montagne et des zones reculées perdues dans des vallons en 2022, je n’ai jamais eu de désynchronisation entre ma position réelle et la position GPS. Alors si en plus t’as le réseau avec ta carte SIM, c’est bon 🙂

5. L’interopérabilité d’un smartphone est largement supérieure à celle de ton GPS. Tu peux en effet installer n’importe quelle application pour ton roadtrip sans pour autant devoir passer par un cable connecté à ton ordinateur, etc. etc. etc.

6. Si tu apprécies voyager en solo, tu sais que tu peux te sentir seul en bivouac sous ta tente moto. Alors quoi de mieux que deux smartphones ? En effet, tu peux mettre Youp*rn sur l’un et Po*nhub sur l’autre si t’es ambidextre.

7. Financièrement, il sera sûrement plus accessible d’utiliser ton vieux smartphone en tant que GPS que sortir 500€ pour le Zumo XT en 5,5″.

8. Réparabilité : bah oui, t’as plus de chances de trouver des dalles et autres pièces de remplacement d’un smartphone répandu que de ton GPS d’aventurier de l’extrême.

Mais pourquoi 2 smartphones et pas un seul ?

Excellente question et je pars souvent avec un seul smartphone pour mes sorties à la journée. Mais je vois deux cas pour lesquels avoir 2 smartphones dans ton matériel de road trip moto est pertinent :

1. Le second smartphone te permet d’avoir un téléphone de secours si celui que t’as sur toi casse (et ça m’est arrivé). Quand t’es en carafe au milieu de nul part et qu’il faut redescendre pendant 1h30 pour trouver une ville avec un réparateur capable de le réparer, puis attendre 4 jours que le socle arrive etc., crois-moi c’est relou. J’aurais sûrement pu trouver une réparation plus rapide dans une grande ville mais va te diriger quand tu es au milieu de nul part.

2. Tu es en off-road à flanc de colline, pour une raison X tu tombes. Toi tu te retrouves à flanc de colline avec une jambe cassée ou à moitié dans les vappes, tu peux attraper le téléphone resté sur toi pour appeler les secours. Alors que si tu n’as qu’un smartphone qu’est placé sur la moto restée en haut, bah t’es mal… Après, si t’as la meilleure moto pour road trip, t’as peut-être l’appel d’urgence automatique sur la moto (et si tu ne réponds pas ils envoient les secours – sous réserve que ta moto ait du réseau -). Si tu veux une vraie solution d’appel de détresse, va voir chez des experts, pas chez des GPS ou des smartphones.

Les inconvénients du smartphone en tant que GPS moto

La surchauffe !

Le P30 Pro (à l’époque avec carte sim) me faisait défaut passé les 36°C (à l’ombre) et près d’une heure en plein soleil.

Mais sans carte sim, il mouline moins donc à mon avis ce serait pareil qu’un GPS normal. Et j’ai souvenir d’avoir eu le même problème à 40°C en Turquie avec le Zumo XT (mais c’est le moment ou les adorateurs du Zumo vont me tomber dessus pour me dire que c’est faux car la température max est 55°C. Oui mais 40°C à l’ombre + plein ensoleillement ça chauffe).

Donc tu es en droit de te poser la question de la surchauffe du smartphone, mais les GPS et les smartphones partagent de plus en plus les mêmes conditions d’usage (étanchéité par exemple) dont la chaleur.

Smartphone ou GPS moto : que dois-tu choisir ?

En vrai, tu choisis ce que tu veux. Je ne suis personne pour te dire ce que tu dois faire 😉

Tu choisis ce qui t’arrange selon ton budget, tes compétences, tes habitudes, et ton avis. Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses ni une seule et unique réponse. Le « débat » est là, et de le résoudre ne changera rien au monde tel qu’il est.

Je n’ai fait que te donner mon avis ayant eu la chance de tester les deux dispositifs sur plusieurs miliers de kilomètres et sur des road trips allant de plusieurs jours à plusieurs semaines.

Donc fais ton choix tant que tu prends quelque chose de fiable qui saura t’amener là où tu veux !

2 réflexions au sujet de “GPS moto ou smartphone ?”

    • Salut, de mon côté je suis sur OsmAnd (la version payante) depuis 2020. Après, comme je le disais dans l’article, je ne trace pas. Je m’en sers simplement pour suivre des traces. J’ai essayé la fonctionnalité native de Wikiloc avec mon 4×4 mais c’était nul et buggé. Je pense que OsmAnd est la meilleure solution comme gps moto en off road même si ce n’est peut-être pas l’application la plus simple à prendre en main.

      Répondre

Laisser un commentaire